Elan Vouzinois : Acte 1 - Favoriser les produits locaux ...

FAVORISER LES PRODUITS LOCAUX

Le Vouzinois est un territoire rural sur lequel l'activité agricole est économiquement prépondérante.

Faire le choix de consommer local, notamment en mangeant local, c'est mettre du bon sens dans nos modes de consommation, valoriser nos producteurs locaux, favoriser des emplois qui ne peuvent pas être délocalisés et donc, soutenir la vie locale …

80% A 90% DE PRODUITS LOCAUX DANS LES MENUS SCOLAIRES ...

Nous nous engageons à introduire entre 80% et 90% d'aliments issus de productions locales dans les repas du pôle scolaire de Vouziers.

En nous fixant cet objectif ambitieux, nous souhaitons :

. Proposer à nos jeunes une alimentation de qualité, cuisinée avec simplicité et composée de produits frais et de saison ;

. Redonner du sens à l'alimentation, en travaillant notamment sur la saisonnalité des produits et sur le goût ;

. Minimiser l'impact écologique de nos modes alimentaires, en réduisant les transports et en sensibilisant sur le gaspillage ;

. Retisser les liens indispensables entre les consommateurs et les producteurs locaux ;

. Développer et diversifier les activités de production tout en générant de l'emploi local.

Il faut remettre du bon sens dans nos modes de consommation.

L'alimentation scolaire est un formidable outil pour cela. C'est là, et avec nos jeunes, que tout commence …

Faire comprendre à des enfants que, si on veut agir efficacement sur la protection de notre environnement, il est primordial de manger local et de saison, c'est s'assurer de former de futurs consommateurs responsables et citoyens.

Pour parvenir à ces objectifs, nous mettrons en place plusieurs outils complémentaires et transversaux, intervenant sur l'ensemble du processus, du producteur à l'assiette.

CENTRALE D'APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS LOCAUX ...

Cette centrale d'achat, qui travaillera avec l'ensemble des producteurs locaux dans un rayon de 40 à 50 km maximum, sera dédiée, dans un premier temps, à assurer les besoins du restaurant du pôle scolaire de Vouziers.

Elle pourra ensuite s'étendre, progressivement et plus ou moins rapidement, aux restaurateurs, aux commerçants, aux grandes surfaces et autres établissements scolaires locaux.

L'ambition est d'être les précurseurs d'un mode d'approvisionnement et de fonctionnement qui pourrait ensuite s'étendre à toute l'Argonne ardennaise.

Cet outil permettra aux producteurs locaux de s'assurer des ressources, en étant certains de pouvoir commercialiser, dans de bonnes conditions, des quantités précises et régulières de leurs produits. Ils pourront ainsi concentrer l'énergie libérée, soit à développer leur activité, soit à diversifier leurs productions.

Que ce soit par son fonctionnement ou par l'activité complémentaire qu'elle générera chez les producteurs, cette centrale d'achat sera créatrice d'emplois locaux.

CUISINER ET TRANSFORMER LOCALEMENT ...

Malheureusement, le futur pôle scolaire de Vouziers a été conçu sans cuisine … Dans l'état actuel des choses, il ne sera donc plus possible de cuisiner nous-mêmes les repas des enfants, comme nous l'avons toujours fait jusqu'à présent.

Nous devrons donc impérativement, soit trouver un partenaire en capacité de cuisiner les produits locaux que nous souhaitons proposer, soit cuisiner nous-mêmes nos repas scolaires en construisant une nouvelle cuisine ou en mettant aux normes l'actuelle cuisine de l'école Dodeman.

Si l'impact financier de ces travaux sera évidemment à étudier, l'éventuelle nécessité de créer cette cuisine municipale pourrait constituer la base d'une réflexion sur un plus vaste projet de création d'ateliers de transformation ou de conserveries, qui apporteraient de la valeur ajoutée aux productions locales et seraient, une fois encore, créateurs d'emplois.

SERRES DE MARAÎCHAGE PEDAGOGIQUES ET D'INSERTION …

Ces serres de maraîchages municipales seront mises à disposition des équipes enseignantes du pôle scolaire de Vouziers, afin de servir de support à des projets pédagogiques portés en liaison avec des professionnels, des associations et le service périscolaire municipal.

Cela permettra de mettre les jeunes en contact avec la terre, les outils, les méthodes de production et les plantes cultivées, mais surtout de poursuivre l'indispensable travail sur la saisonnalité des produits.

En parallèle de ces projets pédagogiques, associatifs et périscolaires, les serres de maraîchage serviront également d'outils d'insertion professionnelle en servant de support à des projets de production élaborés en collaboration avec des associations spécialisées.

En complément des productions maraîchères, un travail sera également réalisé sur le verger et sur les plantations nécessaires au fleurissement de la ville.

RENOUER LES LIENS ENTRE PRODUCTEURS ET CONSOMMATEURS …

Pour éclairer les débats et mettre fin au climat destructeur qui règne nationalement concernant les pratiques agricoles, il y a aujourd'hui une vraie nécessité de renouer les liens entre les consommateurs et les producteurs, notamment en favorisant les échanges et le dialogue entre ces acteurs.

Là encore, c'est avec les enfants que ce travail peut et doit commencer.

Il faut favoriser les rencontres et faire venir les scolaires dans les exploitations agricoles pour qu'ils puissent appréhender et mieux comprendre les réalités de cette profession.

Parallèlement, il faut aussi que les professionnels puissent venir facilement dans les classes présenter leurs activités, afin que les jeunes puissent échanger directement avec ceux qui chaque jour produisent leurs repas.

Des moyens seront donnés aux équipes enseignantes du pôle scolaire de Vouziers, aux associations et au service périscolaire municipal, afin que ces échanges puissent avoir lieu régulièrement.