Le GAAP, force constructive de travail et de réflexion au service de l'Argonne ardennaise

17/01/2021

Le 20 décembre dernier, Frédéric Mathias, Maire de Boult aux Bois, adressait un courrier aux Conseillères et Conseillers communautaires afin de constituer une force constructive de réflexion et de travail pour l'Argonne ardennaise.

Le GAAP, "Groupe Argonne Ardennaise Propositions", élargi aux Conseillères et Conseillers municipaux, a depuis été créé et va se mettre au service du Territoire.

Elu ou simple citoyen, n'hésitez-pas à le contacter pour plus d'informations.

20 décembre 2020, Courrier de Frédéric Mathias

Mesdames les conseillères communautaires, Messieurs les conseillers communautaires,

Une voix isolée ne porte jamais très loin. Elle peut rarement dépasser l’expression d’une opposition. Une assemblée délibérante a besoin de la confrontation d’opinions différentes pour que chacune et chacun fasse entendre son point de vue. C’est par le débat contradictoire que des décisions collectives ont le plus de chance d’être acceptées. C’est un signe de maturité politique.

Ce débat nécessite que des propositions soient élaborées dans de bonnes conditions et pour cela il est nécessaire de s’organiser. Il est essentiel que celles et ceux qui veulent que leurs idées puissent être prises en compte se regroupent. Exposer librement nos idées, les faire évoluer, les faire circuler avant les réunions décisives est un moyen de faire progresser la discussion et de parvenir à de véritables consensus.

Aujourd’hui au sein de la communauté de l’Argonne Ardennaise il n’existe pas de lieu où des propositions constructives peuvent se développer. Les commissions thématiques ne permettent pas facilement d’avoir une vision transversale pour des questions qui touchent différents domaines, et nul ne peut participer au travail de toutes les commissions. Le bureau ne réunit pas nécessairement l’ensemble des points de vue. Et le conseil communautaire n’est pas le lieu idéal pour discuter des détails des projets.

Ainsi par exemple, sur la question de la construction d’un nouveau siège, les avis semblent partagés. Mais où et quand pouvons-nous essayer de réfléchir à d’autres solutions ? Où et quand est-il possible de prendre le temps de travailler à une autre voie que celle qui sera proposée à nos votes un jour prochain ?

Elues et élus du territoire, c’est l’intérêt du territoire qui doit guider notre action, pour cela une évaluation permanente et précise des projets que nous portons, que nous construisons ou que nous avons lancé est indispensable.

Il nous faut toujours pouvoir répondre aux questions : cette action de la collectivité est-elle utile aux habitantes et aux habitants ? Cette action, qui fut décidée hier, est-elle toujours adaptée aux conditions d’aujourd’hui ?

C’est pourquoi, je souhaite créer un groupe de proposition qui réunira celles et ceux qui ont la volonté de contribuer activement à la vie l’Argonne Ardennaise. Ce groupe travaillera aux grands et petits dossiers actuels et futurs de l’intercommunalité, pour devenir une force constructive.
Ce travail se fera sans esprit partisan, ni volonté d’opposition systématique.
C’est lorsqu’elles s’uniront que les voix isolées pourront être entendues et écoutées.

Si cette initiative vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter par courriel : fredericjpmathias@gmail.com , par téléphone : 0686737082 ou par tout autre moyen à votre convenance.

Très cordialement,