Mesures de soutien à l'économie locale : il est plus que temps de passer à l'action ...

16/05/2020

A l’heure où la lumière commence à percer lentement l’épais brouillard qui nous entoure depuis bientôt deux mois, certains établissements publics et certaines collectivités locales proposent des solutions de soutien à destination des entreprises, commerces, indépendants ou associations, afin, tout simplement, de maintenir en vie les tissus économiques et sociaux existants.

Des propositions d’accompagnements, de prêts financiers, de report de charges, de mutualisation de moyens, d’entraides sous des formes diverses, riches et variées.

Ainsi, hier, la Communauté de Commune Ardenne Rives de Meuse (Givet) communiquait via le quotidien « l’Ardennais » sur le dispositif que leurs élus ont déployé depuis la fin du mois d’avril à destination des TPE de moins de 10 salariés de leur territoire (entreprises, commerces, indépendants …) : une aide directe de 1.500€ par mois dès lors que le chiffre d’affaire a baissé de plus de 50% durant le confinement. Ce n’est pas un prêt mais un versement pur et simple.

Si ce type d’initiatives ne pourra malheureusement pas permettre à l’ensemble des acteurs économiques de passer cette période de crise, elles se révèleront sans doute salvatrices pour bon nombre d’entre eux.
S’il ne s’agit pas de dupliquer les idées des autres unilatéralement sans temps de réflexion, il serait sans doute temps pour notre Communauté de Communes d’adresser un message clair et solidaire à l’ensemble des acteurs économiques, associatifs et sociaux de notre territoire.

Un véritable tsunami économique risque de venir bientôt nous frapper et vous rester sur la plage à regarder l'eau se retirer.

Elus de l'Argonne ardennaise, osez prendre les mesures nécessaires au maintien du plus grand nombre possible d’activités ; osez utiliser l’argent public, fruit de la solidarité nationale et locale, pour redonner du sens et de l’envie à celles et ceux qui souffrent aujourd’hui mais sans qui demain ne pourra se construire ; osez combler les besoins aujourd’hui car demain, et après-demain, quel sera l’intérêt d’une Communauté de communes riche d’argent mais pauvre de vie ?

Oui, il est possible de proposer des actions concrètes, efficaces et rapides, les exemples sont pléthoriques chez nos voisins ;

Oui, il est possible d’additionner les termes « utilité » et « publique » ;

Oui il est possible d’être confiant et optimiste, malgré le contexte ;

Et enfin OUI, nous aimons notre territoire et les citoyens qui le composent.

Alors AGISSEZ, car vous en avez la légitimité, la compétence et les ressources …