Soutien à l'économie locale : des propositions et des actes, plutôt que des annonces ...

11/06/2020

A défaut d'avoir des "avions de chasse" à la tête de nos collectivités, nous avons au moins des "élus à réaction" ...

Quand le journal local vous autorise, le mardi 02/06, deux petites lignes dans ses colonnes pour émettre une critique de l'inaction du Président de l'Argonne ardennaise et de son dauphin, le Maire de Vouziers, c'est apparemment pour pouvoir, deux jours plus tard le jeudi 04/06, offrir à nos deux pauvres élus "offensés" par le "prétendant déchu", une pleine page de justifications, les gros titres et une kyrielle de superlatifs qui laissent déontologiquement songeurs.

Rien dans les radars communautaires et municipaux le mardi et hop, arrive sur la table le jeudi, un "plan d'une ambition inégalée à l'échelle d'une intercommunalité", au "joli montant au regard du nombre d'habitants" et comprenant un "volet aussi inédit que spectaculaire" … ça c'est de la réactivité et de la bonne communication …

Ce "plan" en aura surpris plus d'un, et notamment les élus communautaires, essentiellement les Maires des Communes de l'Argonne ardennaise, qui sont nombreux à se demander de quoi il s'agit et qui a décidé de tout cela …

Heureusement pour nos élus locaux, l'auteur de l'article est visiblement plus à l'aise avec la langue française qu'avec l'investigation journalistique ou même simplement le calcul mental …

Commençons par le calcul mental : 200.000€ non validés de bons d'achats + 300.000€ estimés au doigt mouillé de primes à certains entrepreneurs + 3 mois d'exonération de loyers pour 3 ou 4 entreprises = 700.000€ … le compte est bon …

Ensuite, nos élus annoncent :
. "des bons d'achat valables dans les entreprises qui ont souffert de la crise … sans doute les gîtes et restaurants, mais pas les supermarchés" ???
. "Les modalités de cette distribution arriveront en septembre et elles restent largement à discuter" ???
. "on doit en parler aux commerçants et s'assurer que c'est légal" ???
. "la 2C2A estime cet effort à 300.000€ pour les entreprises concernées ???

Traduction de tout ça : le confinement a démarré il y a quasiment trois mois et on ne sait absolument rien de ce qu'on va faire et comment on va le faire …
Pas une information sur la future organisation, sur les montants qui seront attribués, sur le coût réel pour la collectivité, sur qui y aura droit, sur quelles entreprises seront potentiellement concernées, sur l'impact des dispositifs, etc …

Alors, en attendant de pouvoir assister véritablement à une première action concrète, organisée et significative de nos élus pour relancer l'économie locale, créer de l'emploi et renforcer notre attractivité, voici quelques propositions de l'équipe Elan Vouzinois.

ARGONOR, LA MONNAIE LOCALE BONIFIEE …
Coût brut : 3.600 K€ / an

Le principe est extrêmement simple, mais le projet est très novateur et ambitieux.

La Communauté de communes crée une monnaie locale que nous appellerons ici l'Argonor.
Pour les échanges commerciaux, 1 Argonor vaut 1 Euro dans toutes les entreprises implantées en Argonne ardennaise qui auront fait le choix d'adhérer au dispositif, sans aucune distinction d'activité.
Les habitants de l'Argonne ardennaise peuvent acheter des Argonors auprès de la Communauté de communes et il leur en coûte 70 Euros pour 100 Argonors.
Les 30 Euros de différence sont pris en charge, pour 20 d'entre eux par la Communauté de communes et pour les 10 restants par les entreprises argonnaises adhérentes.
On limite chaque foyer argonnais à 2000 Argonors / an pour maîtriser l'investissement.

Ce mécanisme permet à la fois de donner du pouvoir d'achat aux habitants, d'inciter les dépenses et les investissements, de favoriser fortement l'achat local et de rendre les entreprises argonnaises concurrentielles face à leurs voisines, mais aussi face aux achats en ligne.

C'est véritablement pérenne, efficace et ciblé …

WEEK-END ESTIVAUX SUR LA PLACE CARNOT …
Coût net : 75 K€

Les habitants de l'Argonne ardennaise et les touristes pourront se donner rendez-vous sur la place Carnot tous les samedis et dimanches de juillet et d'août.

Pour les samedis, proposer aux camelots la gratuité des emplacements et la possibilité de rester toute la journée sur la place pour ceux qui le souhaitent.
Installation au centre de la place Carnot d'une scène ouverte avec des animations musicales, artistiques, culturelles et théâtrales, sur toute la journée, avec pause méridienne et concert ou spectacle vivant en soirée.

Pour les dimanches, mise en place d'un programme d'animations riche et varié.
Fête du livre, grande braderie, foire aux vins, bourse d'échange de plantes, vente de véhicules neufs et d'occasion, concours et matériel agricole, foire aux deux roues, tournois sportifs, salon touristique, salon du bien-être, brocante matériel sportif ... les thèmes ne manquent pas et les forces associatives et commerciales capables de porter ces animations, non plus.

Les professionnels, les associations, Dynamic Argonne, Les Tourelles et le FJEPCS La Passerelle, ne demandent qu'à être mobilisés.
Il ne manque que l'appui technique et les financements de la Communauté de communes et de la ville de Vouziers …

Pour les samedis et les dimanches, installation de terrasses éphémères mises gratuitement à disposition des cafetiers et restaurateurs vouzinois qui souhaiteraient travailler sur la place Carnot en délocalisé.

Cela permet de ramener de la vie au centre-ville de Vouziers et ainsi de faire travailler nos commerçants.

FONDS AIDES TRAVAUX VIVRE EN ARGONNE …
Coût brut : 1.250 K€ / an

Localement, il y a au moins quatre secteurs de travaux dans lesquels la demande est forte, mais pour lesquels les moyens financiers manquent souvent aux particuliers :
. L'isolation et le renouvellement des modes de chauffage des habitations.
. Les travaux de mise en conformité des assainissements non collectifs pour les nouveaux propriétaires.
. La rénovation et l'embellissement des murs et toitures dans l'ancien.
. La rénovation et la mise en conformité des installations sanitaires et électriques.

Sur ces 4 thématiques, la Communauté de communes peut lancer un plan ambitieux permettant de percevoir une aide aux travaux à hauteur de 50% du montant engagé et plafonnée à 5.000 € / foyer argonnais / an.

Sur le même principe que la monnaie locale, ce plan peut se monter avec des entreprises argonnaises partenaires ou labellisées, afin d'inciter les propriétaires à les choisir pour réaliser leurs travaux.

Elles prendraient 20% du montant de l'aide à leur charge, mais elles bénéficieraient ainsi de l'essentiel des travaux financés par la Communauté de communes.

En plus de faire travailler les entreprises locales, on réduit la fracture énergétique dont souffrent les plus modestes de notre territoire, on diminue notre empreinte carbone, on protège l'environnement et la ressource en eau, on sécurise nos habitations et on embellit nos villes et nos villages.

Les coûts des dispositifs sont annoncés en "brut", car derrière ces investissements, il y a des retours via la fiscalité des entreprises, les impôts fonciers, la taxe d'habitation et, à plus long terme, les dotations de l'Etat ...